Cours de Reiki en ligne

 819 313-1883

lilianeroy@yahoo.ca

Suggestions

de lecture

1 2 3 4

Enfin libre d'être soi-même

05/09/2020

Enfin libre d'être soi-même

Extrait du livre

 

"C'est ce que nous vous avons proposé d'explorer tout au long de ce livre, l'accueil de chaque part de votre humanité, celles qui sont socialement bien acceptées et surtout celles que l'on considère comme à bannir, à cacher. Cesser de rejeter une part de soi crée plus de paix dans nos mondes intérieurs. En faisant cela, nous nous sentons mieux et faisons un acte citoyen.

 

En tant qu'humains, la joie, la détente, l'expansion et la pleine expression de nos talents sont notre état naturel. Chaque fois que cela ne se produit pas, c'est le signe que nous ne sommes plus en phase avec notre être profond, que nous refoulons certains aspects de nous-mêmes, et que nous devenons, inconsciemment, notre pire ennemi! Vouloir plaire aux autres n'est-il pas un objectif vain? Connaissez-vous un seul être humain qui ne soit jamais parvenu à relever le défi de convenir à tout le monde? À quoi rime cette quête sinon à nous distraire de la personne la mieux placée pour nous aimer de manière inconditionnelle: nous-même!

 

Peu d'humains peuvent prétendre être pleinement eux-mêmes et vivre la vie dont ils rêvent. En acceptant nos parts d'ombre et en réintégrant nos projections, nous nous libérons peu à peu des chaînes qui nous entravent. Nous quittons les vieux schémas dans lesquels nous nous sommes enfermés, pour enfin laisser exploser notre joie, notre créativité et nos dons.

 

Cette libération, nous ne la trouverons pas chez notre voisin, nos parents, nos ennemis, ou encore dans le monde politique ou la spiritualité. (...) Cherchons le divin en nous plutôt que le diable chez les autres. La dualité est pure illusion. Aucun de nous n'est ni bon ni méchant. ni courageux ni lâche, ni honnête ni un traître. Nous avons tout cela en nous, et plus nous l'accueillerons, plus nous serons complets, unifiés et conscients."

La science de l'intention

04/02/2020

La science de l'intention

Extraits du livre:

 

"La répétition constante de pensées ordonnées semblait transformer la réalité physique de la pièce et rendre plus "ordonnées" les particules quantiques virtuelles de l'espace vide. Puis, comme un effet domino, cet "ordre" caractérisant l'espace paraissait aider au résultat de l'expérience. La transmission régulière d'intentions dans un espace particulier semblait accroître leur effet avec le temps.

 

(...)

 

Dans la première série d'études, les souris du groupe utilisé pour l'expérience s'éveillaient quatre secondes plus tôt que celles du groupe de contrôle, un résultat considéré comme très peu significatif. Toutefois, lors d'études subséquentes, le temps d'éveil des souris expérimentales s'améliorèrent et continuèrent à le faire à chaque nouvelle étude.

 

Les Watkins répétèrent leur expérience à sept reprises et découvrirent que le traitement de guérison donné avait un effet persistant. Si une souris était simplement placée à l'endroit précis sur une table où une autre souris avait été soumise à une expérience psychique, elle aussi retrouvait ensuite plus rapidement ses esprits. L'espace semblait avoir emmagasiné une "charge" de guérison capable d'exercer un effet sur tout ce qui pouvait ensuite occuper cet espace.

 

Le biologiste Bernard Grad, de l'Université McGill à Montréal, a pu observer un phénomène comparable lors d'expériences menées avec le guérisseur hongrois Oscar Estabany. Après que ce dernier avait touché quelque chose, même un simple bout de tissu, cet objet semblait retenir une charge fantôme et on pouvait s'en servir pour donner un traitement du guérison sans l'intervention d'Estabany.

 

(...)

 

Le pouvoir ordonnateur de l'intention semble se perpétuer et même peut-être intensifier sa charge avec le temps. Les événements étranges et presque incroyables survenus durant les expériences menées par Tiller m'ont fait réfléchir au fait qu'il était sans doute important de réserver chez soi une pièce en particulier au travail d'émissions d'intentions. Peut-être chacun de nous a-t-il besoin d'avoir son propre "temple" où se recueillir, même si ce n'est qu'en pensée, chaque fois qu'il émet une intention dirigée."

La solution tapping

07/08/2019

La solution tapping

Extrait du livre

 

"Quand vous vivez un état émotionnel désagréable - colère, contrariété ou crainte -, votre cerveau tire la sonnette d'alarme. Il prépare votre organisme à une réaction totale de lutte ou de fuite. Cette réaction a évolué pour mobiliser le corps devant une menace extérieure; pensez par exemple à un tigre qui se lance à la poursuite de votre lointain ancêtre. Tous les systèmes de défense de l'organisme sont activés pour soutenir une réaction de lutte contre le danger ou de fuite loin de celui-ci. Votre adrénaline circule, vos muscles se tendent et votre pression sanguine, votre rythme cardiaque et votre glycémie sanguine augmentent tous les trois afin de vous fournir l'énergie supplémentaire dont vous avez besoin pour faire face à l'exigence du moment.


Les stresseurs des temps anciens étaient des menaces très réelles à la survie. En revanche, la réaction de lutte ou de fuite est rarement déclenchée par une menace d'ordre physique de nos jours. La plupart du temps, cette réaction idoine est déclenchée intérieurement. (...) 


Pour beaucoup de gens, la réaction au stress déclenché de l'intérieur est activé par une pensée toxique ou un mauvais souvenir dont l'origine remonte à une traumatisme ancien ou à conditionnement de l'enfance. Dans l'organisme, la réaction au stress adopte la même forme que le déclencheur, le tigre (extérieur) ou un mauvais souvenir (intérieur). L'adrénaline augmente, le coeur bat la chamade et ainsi de suite.

 

Au-delà de l'expérience passée ou de mauvais souvenirs, la vie quotidienne est remplie de petites expériences de lutte ou de fuite. Votre patron vous envoie un courriel qui vous vexe; en vous installant pour déjeuner, vous vous faites du souci à cause de votre poids; vous rentrez pour trouver la maison en désordre et une tonne de corvées à faire. Dans tous ces scénarios, votre organisme vous prépare à combattre ou à fuir.


Vous direz peut-être: «Mon organisme ne réagit pas par la lutte ou la fuite à chacun de ces petits événements», mais en réalité, c'est bien le cas! Ce n'est pas la bouffée d'adrénaline ou de cortisol qui vous saisit quand vous êtes poursuivi par un tigre, la réaction est de moindre amplitude. Mais quand vous additionnez des centaines et des milliers de ces réactions en une semaine ou un mois, l'effet cumulatif sur le corps et l'esprit est énorme. La réaction de lutte ou de fuite constante nous laisse épuisés, malades, bouleversés, obèses, terriblement anxieux et, en gros, malheureux de notre situation.


L'EFT agit avec une efficacité étonnante en neutralisant cette réaction et en reprogrammant le cerveau et le corps pour qu'ils agissent et réagissent différemment."

Le mystère Alzheimer

17/09/2018

Le mystère Alzheimer

Extrait:

 

Le cumul des pertes et des deuils génère inévitablement des émotions de toute nature, des humeurs contradictoires où se mêlent ou bien se succèdent colère et tendresse, dénégation et acceptation, détresse et espoir, sollicitude et incompréhension, culpabilité et rationalisation, regrets et doux souvenirs. Ces émotions sont tout à fait naturelles et légitimes. Leur absence serait anormale. 


Selon une psychologue reconnue en ce domaine particulier (...) il faut entretenir l'espérance d'une vie sereine par divers moyens comme la méditation, le contact avec la nature, les contacts significatifs avec les autres.

(...)

La prévision de multiples deuils peut s'accompagner du risque d'en faire plus que nécessaire, comme de se priver des bons moments de la vie, d'ignorer les réactualisations ou les bénéfices que la maladie procure soudain: tendresse retrouvée, mots d'humour, surnom affectueux réinventé, etc. Certains chercheurs se sont intéressés aux gains que pouvait parfois générer le fait d'accompagner une personne souffrant de la maladie d'Alzheimer: gains de l'ordre de la croissance personnelle, de l'acquisition d'une nouvelle force intérieure, d'un meilleur sens de la débrouillardise, d'une nouvelle spiritualité, d'un nouveau regard sur les priorités de la vie et enfin d'un nouvel altruisme.


Toutefois, je le dis haut et fort, il est un deuil qu'il faut à tout prix éviter et s'éviter: celui de refuser toute aide extérieure. Il ne faut pas s'isoler dans sa douleur, car le premier pas sur la voie de l'isolement risque de conduire à l'isolement extrême, à l'abandon irrémédiable. Chercher de l'aide, demander un soutien est toujours important, très souvent indispensable. Les recherches sont unanimes à ce sujet.

 

(...)

 

Par ailleurs, et fort heureusement, la maladie d'Alzheimer peut aussi permettre l'émergence de capacités d'amour et de tendresse brimées depuis longtemps. (...) Devenues plus simples et plus directes dans leurs relations, elles (les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer) oublient toute crainte de choquer, ignorent tout désir de réussite, abandonnent tout artifice, tout jeu de personnage en mal de pouvoir. Elles sont enfin elles-mêmes.

 

Un autre aspect qui fascine (...) tient à leur extraordinaire capacité à saisir l'état émotif d'autrui, à mesurer l'authenticité des gens, à détecter la bienveillance comme la malveillance, à décrypter les signes de douceur ou de dureté dans le ton, les gestes ou les regards. (...) Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer deviennent des scanners d'âme et des thermomètres de leur environnement humain. Elles savent reconnaître les individus qui se dissimulent sous des masques ou qui jouent des rôles. Elles saisissent des subtilités qui souvent nous échappent. Elles retrouvent la merveilleuse sensibilité des enfants. Elles deviennent nos propres reflets: notre douceur les rend douces, notre agressivité les rend agressives.

Le corps subtil

16/07/2018

Le corps subtil

Extrait:

D'importantes recherches confirment l'existence des chakras, le Dr Valerie Hunt faisant office de pionnière en la matière. Pendant ces vingt dernières années, Hunt, professeur de kinésiologie (l'étude du mouvement humain) à l'Université de Californie, à Los Angeles, a mesuré la transmission électromagnétique humaine sous différentes conditions. En utilisant un électromyographe, instrument qui mesure l'activité électrique des muscles, Hunt a détecté qu'un rayonnement émanait du corps physique à des endroits habituellement associés aux chakras. De plus, elle a découvert que certains niveaux de conscience étaient liés à des fréquences particulières.


Quand les sujets pensaient à des situations de la vie quotidienne, leurs champs énergétiques affichaient des fréquences de l'ordre de 250 Hz. Il s'agit là de la même fréquence que celle du coeur. Lorsque Hunt testait les champs énergétiques d'individus aux facultés psychiques sur l'électromyographe, leur fréquence se situait dans une bande comprise entre 400 et 800 Hz. Les spécialistes de la transe et les médiums se positionnaient dans une bande entre 800 et 900 Hz, et les mystiques, connectés en permanence à leur moi supérieur, présentaient un champ énergétique, ou corps éthérique, supérieur à 900 Hz.